Le Blog

Intégrer un réseau immobilier : les avantages et les inconvénients ?

Agent immobilier, vous avez le choix pour exercer vos talents de vous lancer en indépendant ou de rejoindre un réseau immobilier. Quelle option privilégier ? Pour vous éclairer, SeLoger Pro revient sur les avantages et les inconvénients de chacune de ces formules. Un petit focus à lire attentivement au moment de franchir le pas !

 

Les agences indépendantes

On qualifie d’indépendantes, les agences non franchisées, c’est-à-dire non affiliées à un réseau d’envergure régionale ou nationale, voire internationale. Lancée par un agent immobilier, l’agence indépendante est le plus souvent une petite structure. Selon les chiffres de l’observatoire de la franchise, plus des deux tiers des agences indépendantes en France ne comptent aucun salarié. Elles représentent aujourd’hui 3/4 des 30 000 agences immobilières recensées en France.

Les avantages

– Un coût de lancement limité ;
– La liberté de choisir votre marché cible ;
– La latitude de créer votre propre identité ;
– Carte blanche sur votre concept ;
– L’indépendance concernant vos méthodes ;
– La liberté de déterminer vos objectifs ;
– L’absence de redevance ou royalties.

Les inconvénients

– Le manque de notoriété ;
– Une capacité marketing limitée ;
– La nécessité de détecter et payer un bon logiciel immobilier ;
– L’obligation de créer un site Web agence de qualité ;
– L’absence de tout support ;
– Pas de tarifs négociés sur les portails immobiliers ;
– L’importance d’adhérer à une association de partage de mandats pour élargir son portefeuille ;
– La contrainte de trouver des partenaires et de négocier des tarifs.

Notre conseil à ceux qui choisissent l’indépendance : entreprendre seul en indépendant n’est jamais simple, surtout dans le secteur de l’immobilier. N’hésitez pas à vous associer. À deux ou plus, l’alliance des compétences et la conjugaison des énergies peuvent vous permettre de surmonter les obstacles du lancement. L’union fait la force !

 

Les agences affiliées à un réseau

Les agences affiliées à un réseau font l’objet d’un contrat de franchise. Concrètement, l’agent immobilier paie cette dernière pour rejoindre l’enseigne concernée et bénéficier de ses avantages. L’Observatoire de la franchise évalue le prix moyen de la franchise immobilière entre 20 000 et 25 000 € avec une nécessité d’apport personnel à hauteur de 25 %. La même source estime que les agences affiliées représentent aujourd’hui ¼ des agences immobilières en France.

Les avantages

– Une forte notoriété au lancement ;
– Une capacité marketing considérable ;
– La fourniture d’un logiciel immobilier éprouvé ;
– La fourniture d’un site Web agence clé en main ;
– Un support très complet (formation, juridique, informatique…) ;
– L’existence d’un intranet de partage des mandats au sein du réseau ;
– Des tarifs négociés auprès des portails immobiliers ;
– Des partenaires existants et des prestations déjà négociées.

Les inconvénients

– Un coût de lancement élevé ;
– Une identité, une cible, un concept, des méthodes et des objectifs imposés ;
– Le versement d’une redevance ou de royalties.

Notre conseil à ceux qui choisissent l’affiliation à un réseau : les réseaux sont nombreux et leurs conditions contractuelles variées. De ORPI à ERA, en passant par GUY HOCQUET ou LAFORET, sachez comparer les solutions pour choisir le contrat le plus adapté à vos capacités financières et à votre étude de marché !

Bon à savoir : selon les chiffres de l’Observatoire de la franchise, les agences affiliées génèrent 35 à 40 % du chiffre d’affaires du secteur alors qu’elles ne représentent que 25 % de ce dernier : des chiffres qui prouvent l’efficacité de ce modèle !

 

Indépendance ou affiliation : que choisir ?

Tout est question d’aspiration et de moyens ! Si elles reposent sur un modèle économique différent, les agences indépendantes et les réseaux immobiliers pratiquent au quotidien les mêmes métiers de l’immobilier. Moins onéreuse au lancement, l’indépendance est aussi plus risquée et moins rémunératrice. Près de 3 000 agences indépendantes disparaissent chaque année. A contrario, l’affiliation coûte cher et impose un cadre strict en échange d’une sécurité plus importante.

Au moment de choisir entre indépendance et affiliation, sachez analyser ce que vous êtes : votre agence immobilière s’imposera et perdura d’autant mieux qu’elle vous ressemble. C’est le moment d’appliquer à vous-même la méthode du SONCAS pour déterminer si votre besoin de sécurité l’emporte sur tout le reste.

 

Sources :

https://www.observatoiredelafranchise.fr/dossier-thematique/immobilier-en-france.htm
https://www.observatoiredelafranchise.fr/ouvrir-magasin/franchise-agence-immobiliere-immobilier.htm