Le Blog

Chasseur d’appartement : missions et tarif

 

Popularisé par des émissions de télévision, le chasseur immobilier effectue le travail de recherche d’un bien pour son client. Depuis la loi ALUR, cette profession est soumise aux mêmes règles que celle des agents immobiliers. Revenins en détail sur la définition, les missions et la tarification des chasseurs d’appartements.

 

Chasseur d’appartements : de quoi s’agit-il ?

Contrairement à une agence immobilière classique, son rôle n’est pas de vendre un bien. Son travail consiste à dénicher le bien idéal pour ses clients rapidement et au meilleur prix.

Comme les agents immobiliers, il est soumis à la loi Hoguet. Le chasseur d’appartement doit donc :

> Disposer d’une carte professionnelle T renouvelée annuellement auprès de la Chambre du Commerce et de l’Industrie (CCI). À défaut, le chasseur immobilier doit être mandaté par un détenteur de cette autorisation administrative pour effectuer ses recherches.

> Mettre à jour ses connaissances dans le cadre de la formation professionnelle continue.

> Justifier d’une garantie financière.

> Souscrire à une assurance Responsabilité Civile Professionnelle.

 

Quelles sont les missions du chasseur d’appartement ?

Son travail est composé de trois étapes principales :

> Rechercher un bien immobilier : le chasseur d’appartement va prospecter par différents moyens pour trouver le bien correspondant aux attentes de son client. Il peut ainsi consulter les petites annonces, utiliser son réseau ou encore solliciter les agences immobilières.

> Sélectionner et visiter les logements : il doit sélectionner et proposer à son client les biens les plus adaptés à ses critères. Pour cela, il doit au préalable visiter au préalable les logements sélectionnés.

> Négocier le prix d’acquisition et conclure la vente : le chasseur d’appartement a pour mission de négocier le prix avec le vendeur. Si les parties tombent d’accord, il doit accompagner son client jusqu’à l’acte authentique de vente chez le notaire. Il peut ainsi s’occuper de la rédaction et de la signature du compromis de vente. Dans ce cadre, il s’assure notamment du financement de l’achat et des conditions d’acquisition du logement.

Par ailleurs, le chasseur immobilier peut débuter sa mission uniquement après avoir signé un mandat de recherche avec son client. Il doit notamment préciser la durée de son intervention, les critères souhaités par l’acheteur et les modalités de rémunération du chasseur. Dans le cas contraire, il ne pourra prétendre à aucune commission.

 

Chasseurs immobiliers : quels sont les tarifs ?

Ils sont libres de déterminer le montant de leurs prestations. Elles peuvent être facturées sous forme d’un pourcentage du prix d’achat, d’un forfait fixe ou encore d’une prime au succès. Certains chasseurs d’appartements proposent un pourcentage de commission dégressif en fonction du prix du bien.

Leurs tarifs s’élèvent en principe entre 2 et 10 % du prix du bien (1). Ainsi, en cas d’achat d’un bien d’une valeur de 400 000 € avec des honoraires de 3 %, le chasseur facture à l’acheteur une commission de 12 000 € TTC.

Comme pour les agents immobiliers, les chasseurs d’appartements sont soumis à certaines règles en matière de rémunération.  L’arrêté du 10 janvier 2017 prévoit ainsi une obligation d’afficher la grille des tarifs TTC applicable notamment sur le site internet du chasseur. Elle devra également être mentionnée sur l’ensemble des supports commerciaux (vitrine notamment). Elle doit enfin être visible et facilement accessible.

Par ailleurs, Il est interdit au chasseur immobilier de demander un paiement si la mission n’a pas été accomplie. Pour éviter toute déconvenue, il est donc préférable de travailler dans le cadre d’un mandat de recherche exclusif.

Enfin, si une agence intervient, des honoraires de vente seront facturés en plus de la commission du chasseur. Ce dernier est en effet commercialement indépendant.

 

Bon à savoir : la prime de négociation à la baisse

Si le chasseur obtient une baisse du prix, il peut demander à ses clients une prime supplémentaire. Celle-ci est généralement proportionnelle à la réduction obtenue. Pour être applicable, elle doit néanmoins avoir été indiquée clairement dans le mandat de recherche signé au préalable.

 

Pour devenir chasseur d’appartement, il est nécessaire de disposer de bonnes qualités relationnelles. Il faut aussi faire preuve d’un sens commercial développé. Enfin, il convient de créer un réseau d’apporteurs d’affaires performant en concluant des partenariats pérennes avec les différents acteurs immobiliers locaux.

 

  1. https://www.jerevedunemaison.com/comprendre-la-chasse-immobiliere/combien-coute-un-chasseur-d-appartement