Le Blog

Bâtiments connectés, solidaires : un nouvel enjeu pour les promoteurs ?

En décembre 2017, le gouvernement signait la charte « Bâtiments connectés, bâtiments solidaires » sur le salon de l’immobilier d’entreprise. Pourquoi la digitalisation du secteur de la construction est-elle indispensable ? Quels enjeux pour les promoteurs immobiliers ?

Bâtiments connectés et solidaires : un constat et une opportunité pour les promoteurs immobiliers

Aujourd’hui, plus de la moitié des Français ont un smartphone (61 %) et un peu moins d’un Français sur deux possède une tablette (46 %). Une enquête révélait qu’environ 84 % des cadres rencontraient des problèmes de connexion dans le cadre de leur travail et que, pour 86 % d’entre eux, cela les empêchait de travailler. Côté salariés, le constat est le même : 59 % d’entre eux constatent une mauvaise connexion au travail. Ce nouveau mode de vie, ainsi que les problématiques qu’il engendre, a donc ouvert de nouveaux horizons pour les promoteurs immobiliers : les bâtiments connectés. En effet, le secteur du bâtiment présente une marge de développement considérable dans le domaine du numérique, et ce dans tous les postes d’intervention (construction, rénovation, gestion de données, service à la personne, etc.).

De ce constat a découlé, en décembre 2017, la signature de la Charte « Bâtiments connectés, bâtiments solidaires ». Destinée à accélérer la transformation numérique du secteur de l’immobilier. Un an plus tard, près de 130 signataires ont signé le document.

La digitalisation du bâtiment : quels objectifs ?

Ce projet ambitieux veut faire du bâtiment connecté et solidaire un bâtiment plus humain. Celui-ci améliorera le confort d’usage et la qualité de vie dans les logements, les écoles, les bureaux, etc.
Le bâtiment de demain doit être connecté pour répondre aux nouvelles attentes des usagers, dans le cadre privé et professionnel. Ainsi, il doit permettre aux entreprises et à leurs collaborateurs de pérenniser leur activité grâce à de nouvelles formes de travail et de nouveaux services permis par le numérique. En outre, le bâtiment connecté doit pouvoir proposer des solutions de vie aux personnes en situation de handicap, indépendantes ou âgées par l’intermédiaire de ses services, qui créent du lien social.

Enfin, la digitalisation du bâtiment doit également être une réponse aux problématiques environnementales, notamment en apportant plus de confort et en créant de l’innovation technologique (pilotage à distance, outils et services adaptés à chaque habitant).

Les défis des bâtiments de demain

La Charte « Bâtiments connectés, bâtiments solidaires » définit un cadre de travail reposant sur six thématiques:

  •  la connectivité ;
  • l’architecture réseau : concerne la circulation des données à l’intérieur et à l’extérieur du bâtiment ;
  • le développement de services grâce à la capacité de connectivité et de communication du bâtiment
  • la mise en relation des équipements et services ;
  • la sécurité numérique ;
  • le management responsable : gestion de projet, commissionnement, compétences des acteurs.

Le bâtiment connecté : l’immobilier écologique et sécurisant

En renforçant la performance environnementale, notamment grâce à une gestion de l’énergie optimisée, les bâtiments connectés poursuivent la nouvelle tendance dans le secteur immobilier : celle de l’écologie responsable. Un grand nombre de startups se positionnent d’ailleurs sur ce marché. Proposant leurs solutions aux grands promoteurs immobiliers français (suivi direct et contrôle de la consommation, vidéosurveillance, domotique, etc.).
Le développement d’un sentiment de confiance chez les usagers, afin de les rassurer sur l’utilité et la rentabilité des bâtiments connectés, l’encouragement des professionnels à expérimenter le bâtiment connecté, la création d’un observatoire qui recensera les opérations pilotes sont les prochaines étapes de ce projet d’avenir.

Les bâtiments connectés ont été pensés pour répondre aux nouveaux défis de la société. Ainsi, la digitalisation de nos vies a donné naissance à une nouvelle forme de marché immobilier, plus humain, plus solidaire. Aux promoteurs immobiliers revient maintenant la mission de concrétiser ces grands projets.