Quelles typologies de biens conseiller à des primo-accédants ?

Partager l’article

Quelles typologies de biens conseiller à des primo-accédants ?

Vous êtes en contact avec des primo-accédants qui rêvent d’acquérir enfin leur résidence principale ? Face à un emprunt sur 20 à 25 ans et les formalités pour réussir leur achat, ces acheteurs sont bien souvent perdus. Des conseils seront utiles aussi bien pour trouver un financement qu’un bien immobilier qui leur correspond.

Des primo-accédants majoritairement trentenaires


Concrétiser le projet de devenir propriétaire

Le profil type du primo-accédant est actuellement un trentenaire qui souhaite acheter seul ou en couple. En 2019, les chiffres indiquent que ces acheteurs se sont en majorité dirigés vers des maisons individuelles dans 59 % des cas1. Les zones rurales remportent également tous les suffrages, compte tenu d’un cadre de vie agréable et de prix attractifs. L’ancien parvient à convaincre 82 % d’entre eux, notamment en raison de prix plus attractifs.

Côté situation professionnelle, 24 % des primo-accédants sont des cadres et 77 % disposent d’un contrat en CDI. La durée du prêt immobilier est en général assez longue, avec un crédit sur 25 années dans la plupart des cas.

Une hausse des ventes de logements anciens
Le baromètre LPI-SeLoger indique une hausse de 8 % des achats dans l’ancien pour les primo-accédants lors du dernier trimestre 2019. Cette progression a été rendue possible par des taux historiquement bas permettant la concrétisation de ses projets personnels.

Un emprunt plus important

Compte tenu de l’envolée des prix, les primo-accédants empruntent en général une somme supérieure pour pouvoir disposer de la surface souhaitée. Cafpi indique en effet que les prix ont augmenté de 5,5 % entre 2018 et 2019 pour un logement ancien de même superficie.

Préférer le neuf ou l’ancien pour un premier achat ?

Des frais de notaire réduits dans le neuf

Cette particularité fait partie des atouts de l’immobilier neuf. Les primo-accédants seront en effet sensibles au fait qu’ils se situent entre 2 et à 3 % seulement. Lorsque l’ancien correspond à des frais de notaire entre 7 et 8 %, cet avantage ne passera pas inaperçu.

Le développement des programmes neufs dans des quartiers attractifs avec un cadre de vie agréable fait partie des atouts de cette formule. Avec des constructions écologiques correspondant à la norme RT 2012 et BBC, les dépenses d’énergie sont maîtrisées dans ces logements. Certains biens neufs sont éligibles au PTZ, ce qui peut permettre à un jeune ménage de s’acheter un studio.

Des prix plus abordables dans l’ancien

L’ancien intéresse les primo-accédants puisque le prix proposé est en général inférieur au neuf. Même si des travaux sont nécessaires, l’accès facilité au PTZ dans certaines zones et aux crédits d’impôt pour cette catégorie d’acheteurs rend cet achat intéressant.

Cumulables avec MaPrimeRenov, l’aide de l’Anah ou encore le crédit d’impôt travaux, les aides pour les primo-accédants favorisent l’achat dans l’ancien. Ceci explique la hausse des achats dans l’ancien pour cette catégorie d’acquéreurs.

Quelle typologie de bien adopter selon le profil d’acheteur ?

Une petite surface pour les célibataires

S’il est intéressant de posséder sa propre résidence principale, l’évolution de la vie doit être prise comme référence. En effet, un célibataire sera certainement amené à fonder une famille un jour. Il est donc préférable de se positionner sur un appartement de type T1 ou T2. De cette façon, il pourra le revendre facilement et même faire une plus-value.

Un appartement intermédiaire pour les couples

Un grand nombre de primo-accédants sont des trentenaires qui souhaitent posséder leur propre logement. Pour autant, les envies d’aujourd’hui ne seront pas forcément celles de demain. En effet, vivre en ville est intéressant pour être proche de son bureau. Un appartement de type T2 ou T3 sera donc idéal. Acheter plus grand en projetant d’y installer sa famille peut cependant sembler prématuré.

Une maison individuelle pour les familles

Offrant un cadre de vie agréable, les maisons en périphérie des grandes villes sont très appréciées des primo-accédants qui recherchent le parfait lieu de vie pour leur famille. Une maison individuelle est accessible dans des villages et petites villes. Le prix de vente proposé permet d’obtenir une superficie habitable confortable pour les familles.

La typologie des biens à proposer aux primo-accédants dépend avant tout de la capacité d’emprunt et de la situation professionnelle. Selon les projets de vie, vous allez pouvoir les orienter vers un type de biens en particulier. Il correspond à leurs besoins à l’instant T et à leur budget.

Source : 1. Courtier Cafpi

Ces articles peuvent vous intéresser

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction