Devenir mandataire : quels sont les risques ?

Vous envisagez de devenir mandataire immobilier, une solution très en vogue pour rejoindre ou aborder l’immobilier. Réalité merveilleuse pour certains, plus compliquée pour d’autres : compilation des risques encourus !

Un agent commercial indépendant

Le mandataire immobilier est un agent commercial agissant pour le compte d’un agent immobilier qui lui attribue ses missions. Ce dernier peut être un réseau ou une société titulaire de la carte pro transaction. Le mandataire va devoir se constituer un portefeuille de mandats à gérer et assurera les négociations préalables à la vente. N’ayant pas à être titulaire de la carte professionnelle d’agent immobilier, le mandataire immobilier n’a pas à justifier d’un quelconque diplôme ni d’une durée minimale d’ancienneté dans ce secteur pour pouvoir exercer. On notera que le lien entre l’agent mandataire et l’agent immobilier est le plus souvent à qualifier d’affiliation et non de subordination. Le mandataire immobilier est donc très souvent un indépendant qui exerce librement.

Concrètement, le mandataire immobilier conseille vendeurs et acquéreurs, suit leur projet, organise des visites, prend les offres d’achat et rédige certaines pièces justificatives. Il n’est pas autorisé à rédiger les compromis de vente ni à procéder à des prises de fonds.

Les différents statuts juridiques du mandataire immobilier

La législation permet aux mandataires immobiliers d’envisager plusieurs statuts. Il s’agit au moment de l’affiliation d’opter pour le plus adapté à la situation personnelle et au chiffre d’affaires prévisible :

Quels sont les principaux risques du mandataire indépendant ?

Si la vie de mandataire immobilier offre de nombreux avantages en termes d’indépendance, de souplesse et de commissionnement (de 50 à 90 %), ceux-ci ont pour contrepartie de nombreux risques qu’il s’agit de prendre en compte :

Une reconversion en tant qu’agent mandataire n’est pas sans risques, surtout si celle-ci doit constituer la seule source de revenus du ménage. Ce n’est qu’une solution pour rejoindre l’immobilier viable en complément d’une pension de retraite ou des revenus du conjoint. Dans tous les cas, le postulant à la profession de mandataire immobilier devra prendre le temps de comparer les différents organismes d’affiliation. C’est un univers capable du meilleur comme du pire !

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction