Facebook : un nouveau bouton pour gagner des mandats?

Les visiteurs de votre page Facebook pourront bientôt, tout en parcourant vos dernières publications, solliciter un rendez-vous en agence d’un seul clic et sans quitter le réseau social ! C’est tout l’intérêt des nouveaux boutons « call to action » développés par Facebook, et que nous vous présentons aujourd’hui.

Les call to action Facebook : de quoi s’agit-il ?

Le « call to action », ou CTA dans le jargon marketing, est une technique consistant tout simplement à encourager le client potentiel à « passer à l’action », c’est-à-dire à acheter le produit ou le service qui lui est présenté ou du moins à faire un premier pas vers cet achat. Dans l’univers publicitaire, une petite phrase de type call to action intervient typiquement après le développement des différents arguments commerciaux.

Jusqu’à présent, les agences immobilières et les autres professionnels présents sur Facebook pouvaient bien sûr déjà inviter les visiteurs à consulter une de leurs annonces ou à solliciter un rendez-vous, mais devaient pour cela insérer un lien extérieur dans leurs publications. A charge ensuite pour les visiteurs intéressés de cliquer sur ce lien pour se rendre sur le site Internet de l’agence, et quitter ainsi le réseau social.

Facebook souhaite désormais progresser vers une expérience plus fluide et inclusive en proposant, à toutes les entreprises intéressées, d’intégrer des boutons « call to action » sur leur profil. Sans jamais quitter l’environnement familier et rassurant du réseau social, les utilisateurs pourront ainsi désormais cliquer sur un bouton pour, au choix :

Quel intérêt pour une agence immobilière ?

Un client potentiel arrive rarement par hasard sur le profil Facebook d’une agence immobilière. Il a, bien souvent, déjà en tête un projet assez précis d’achat ou de vente de bien dans votre secteur. De son point de vue, le bouton call to action supprime une étape dans le processus de prise de rendez-vous. Ce clic en moins peut certes paraître anodin mais va réduire la déperdition de clients entre votre profil Facebook et votre carnet de rendez-vous. La possibilité de prendre rendez-vous directement sur le réseau social constitue une solution élégante et séduisante aux yeux des utilisateurs de Facebook, qui apprécient notamment de ne pas avoir à quitter l’écosystème du réseau social.

En cumulant une large communauté de followers sur Facebook et un call to action judicieusement placé, un agent immobilier peut augmenter les prises de rendez-vous, les opportunités commerciales et donc in fine son chiffre d’affaires. Il s’agit par conséquent d’une stratégie pleinement en phase avec les nouvelles exigences de la prospection immobilière digitale.

Encore en phase expérimentale, les boutons CTA de Facebook ne sont pour l’instant réservés qu’à une poignée d’entreprises dont :
– HomeAdvisor (ménage et services à la personne),
– Slice (livraison de pizza à domicile),
– Eventbrite (centrale d’achat de billets).

Comment procéder ?

Facebook promet une implémentation facile et rapide de ses boutons call to action, dès que ces derniers seront rendus disponibles plus largement auprès de tous les professionnels. Concrètement, il vous faudra d’abord vous connecter à votre compte, puis accéder à la fonctionnalité via un bouton situé en haut à droite de la page, un peu en-dessous de la photographie de couverture du profil. Il vous appartient ensuite de sélectionner le type de « call to action » désiré (achat, réservation, rendez-vous…) et de vous laisser guider au cours des différentes étapes de création du bouton.

Une nouvelle avancée significative après Workplace

Les dernières fonctionnalités développées par Facebook confirment la grande attention qu’accorde actuellement le réseau social au monde de l’entreprise. Au-delà de l’aspect commercial avec les boutons call to action, rappelons en effet que le groupe a récemment donné naissance à Workplace, son propre réseau social d’entreprise – déjà utilisé par Century 21 en France – et qu’il intègre actuellement un service de demande et d’offre d’emplois.

Les boutons « call to action » Facebook, à eux seuls, ne vont certes pas faire exploser votre résultat commercial. Ils constituent cependant un atout marketing supplémentaire intéressant et puissant pour capter une clientèle friande de réseaux sociaux.

Stratégie digitale : les 4 incontournables de 2017

Une part de plus en plus importante du métier de l’agent immobilier se déroule désormais par écrans interposés. Visite en réalité virtuelle, communication sur Facebook, suivi de dossier en ligne, vidéos HD… Découvrez ci-dessous les quatre grandes stratégies digitales qui feront toute la différence pour votre activité en 2017 !

Proposez un profil client en ligne

L’époque est clairement à la transparence et à la traçabilité. Alors même que les solutions de particulier à particulier connaissent un nouvel essor grâce au web, le défi de l’agent immobilier consiste à utiliser ce même vecteur pour communiquer avec ses clients, et démontrer toute sa plus-value.

Même les petites agences doivent aujourd’hui être en mesure de proposer à chaque client un espace personnel en ligne, sur lequel l’intéressé(e) pourra accéder à l’ensemble des démarches engagées par le professionnel pour faire avancer son dossier : le vendeur d’un bien immobilier, idéalement, ne doit pas avoir à contacter lui-même l’agent pour connaître par exemple le nombre de visites, et peut aussi utiliser son profil pour scanner et échanger des documents importants (diagnostics, nouvelles photos…). Les aspirants à la propriété, de même, apprécieront cet espace personnalisé où ils pourront recevoir des alertes concernant les nouveaux biens répondant à leurs critères de recherche.

Redoublez d’activité sur les réseaux sociaux

Les réseaux sociaux sont encore délaissés par une majorité de professionnels de l’immobilier, qui n’y trouvent pas un intérêt commercial immédiat. De fait, Facebook n’est pas l’outil utilisé en priorité par les particuliers qui envisagent une transaction immobilière. Avec ses quelques 31 millions d’utilisateurs se connectant tous les mois rien qu’en France, le plus grand réseau social du monde n’en reste pas moins l’équivalent contemporain du forum antique, où il est primordial de s’afficher et de se faire un nom.

En accumulant les abonnés et en étendant progressivement votre communauté de followers, vous augmentez de façon mécanique votre notoriété et l’effet potentiel du bouche-à-oreille : les particuliers penseront spontanément à vous plutôt qu’à un autre professionnel lorsqu’un projet d’achat ou de vente pointe à l’horizon.

Le community manager

Les agents immobiliers justifient leur absence ou leur faible activité sur les réseaux sociaux par le manque de temps. Dans les plus gros réseaux immobiliers, il pourra s’avérer judicieux de recruter un « community manager », spécifiquement chargé d’animer et de faire vivre votre enseigne sur le web. Une agence indépendante, quant à elle, peut tout à fait envisager de confier cette tâche à mi-temps à l’un de ses collaborateurs, par exemple.

Intégrez les nouveaux outils de réalité virtuelle

Proposer des visites de biens en réalité virtuelle ? La plupart des professionnels s’imagineront déjà le coût prohibitif représenté par l’achat d’un casque et par la modélisation laborieuse de chaque maison et appartement en 3D. Des solutions plus simples et plus abordables existent pourtant aujourd’hui ! Une entreprise spécialisée comme Rhinov peut par exemple vous proposer la modélisation fidèle d’une pièce à partir d’une simple photo pour une cinquantaine d’euros. Il ne vous reste plus ensuite qu’à proposer ce nouveau mode d’exploration en insérant un lien depuis la petite annonce. Même les – nombreux – particuliers privés de casque de réalité virtuelle pourront profiter de l’expérience sur un écran classique (ordinateur de bureau, tablette…).

La photo ne suffit plus, pensez à la vidéo !

A défaut de vous plonger tout de suite dans les délices de la réalité virtuelle, un bon compromis peut consister à ajouter des vidéos à votre annonce, de préférence avec un haut niveau de définition. Bien plus qu’une photographie statique et parfois trompeuse, une vidéo permet de simuler le cheminement dans un logement et donne souvent une meilleure idée des volumes et des proportions. Bonus intéressant : la production régulière de vidéos vous permet d’alimenter un profil Youtube, d’y gagner progressivement des abonnés et ainsi d’acquérir une visibilité supplémentaire sur le web.

L’utilisation de la vidéo constitue également un argument commercial pour enrichir votre vitrine. Selon une récente enquête Immo2.0 et Postling/Mashable, 73 % des vendeurs avouent une préférence pour les agents immobiliers utilisant la vidéo pour promouvoir leurs biens.

Les technologies du numérique évoluent sans cesse et vous permettent de gagner à la fois en visibilité et en qualité de service. N’attendez pas pour saisir cette opportunité et augmenter vos parts de marché en 2017 !

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction