[2/2] 8 bonnes pratiques en vidéos immobilières

Dans l’article précédent, nous avons vu qu’il y avait différentes possibilités d’utiliser la vidéo immobilière. Les principales étant la présentation de votre agence, de votre quartier ou de vos biens immobiliers. Ces vidéos définissent votre environnement pour mettre en confiance propriétaires et acquéreurs. Les vidéos qui ciblent un bien en particulier mettent l’accent sur le fort potentiel du bien car son usage unique lui confère une forte valeur ajoutée.

D’autres astuces vidéo existent. OuiFlash, spécialiste de la photographie et la vidéo immobilière vous livre la suite :

4. Vidéo de conseil de vente :

Ces vidéos touchent directement les propriétaires, elle peuvent relever du home staging ou des techniques de vente ou dressent un panorama sur le marché immobilier et des points précis : fiscalité, investissement, locations, droits etc. Vous vous adressez soit aux propriétaires soit aux acquéreurs ou locataires. C’est une vidéo qui apporte de l’information, vous montrez votre efficacité. Vous donnez des conseils qui donneront envie de vous rencontrer et de passer par votre agence, car au final, rien ne vaut les conseils d’un professionnel !

 

5. Vidéo de témoignages ou d’interview clients :

Vous avez des clients qui sont heureux car vous avez vendu leur biens rapidement, grâce à vos conseils avisés. Recueillez leur témoignage, il aura encore plus de valeur. Vos clients sont vos meilleurs ambassadeurs !

 

6. Vidéo pour des offres spéciales ou des événements :

La vidéo  est un bon moyen de toucher votre audience à des moments clés : campagnes, jeu-concours, anniversaires, fêtes des pères, Noël, Saint-Valentin etc. Tout est prétexte pour communiquer et une vidéo dans une newsletter pour présenter vos nouveautés sera du meilleur effet. Il ne s’agit pas forcément de vidéos autour d’un cadeau ou d’un prix que vous souhaitez donner à votre public, mais plutôt d’un contenu unique qu’il peut télécharger dans un temps limité sur votre site Web. Vous mettez en avant des choses dont votre public a vraiment besoin. Si vous faites une vidéo qui accompagne une offre spéciale vous pouvez intégrer un clic-to-action directement dans la vidéo et créer du buzz.

 

7. Vidéos basées sur des listes :

Les publications avec des listes sont parmis les contenus les plus populaires. La liste fixe les idées et le classement opéré d’une certaine manière génère de la curiosité : “Les 5 biens qui se sont le mieux vendus”, “Les 6 conseils d’investissement”, “Les 3 quartiers où il faut investir”, “Les 10 choses à faire avant de vendre votre appartement” etc. Les listes sont très appréciées et la vidéo permettra de les rendre dynamiques et vivantes. C’est une valeur sûre !

 

8. Un nouvel ambassadeur, le drone :

Une petite révolution est en train de toucher la photographie et la vidéo immobilière, il s’agit du drone. Le drone offre un point de vue spectaculaire avec des angles en surplomb et une fluidité qui donne l’impression de voler.

Le drone est particulièrement adapté aux biens d‘exceptions qui ont des domaines importants. Les vues aériennes donnent une vision d’ensemble d’un bien. Les images de drone peuvent également s’insérer dans toutes les présentations : les vidéos de quartier ou d’événements qui contiennent du drone seront des plus originales et captent l’attention !

Le drone est aujourd’hui très encadré : brevet de pilotage pour le droniste, homologation du drone et autorisations sont nécessaires afin de survoler les zones urbaines. La réalisation de photographies et de vidéos nécessite un savoir-faire et une expérience professionnelle. Voici quelques exemples de vidéos réalisées par la société OuiFlash :

MERCURE CHATEAU DE CREMINIL from OUIFLASH on Vimeo

FILM DRONE BARGAINS IMMOBILIER from OUIFLASH on Vimeo

 

LA TECHNIQUE AU COEUR D’UN FILM RÉUSSI

Les vidéos sont efficaces quand elles ne mélangent pas les genres qu’on vient de décrire ci-dessus. Elles doivent être bien dynamisées : du marketing mais pas trop. La présentation doit être sincère, sans une communication excessive.

La vidéo ne doit pas être trop longue au risque d’ennuyer l’internaute. Autrement dit le montage est important et doit correspondre à l’image qu’on veut donner du bien. Pour cela la technique est importante.

Une stabilisation, un travelling latéral, haut/bas ou circulaire, un zoom in ou out, un panoramique horizontal ou vertical, on ne s’improvise ni caméraman, ni réalisateur, ni monteur. Il faut posséder le boitier, le matériel optique, de stabilisation et maîtriser la post production. Une vidéo sera d’autant plus “productive” que sont rendu est professionnel. Des services de vidéos réalisées par des professionnels sont le meilleur moyen d’obtenir des vidéos qui seront des atouts majeurs dans votre communication.

 

Capteurs et drones dans l’immobilier : pour quoi faire ?

Les NTIC s’invitent enfin dans le secteur du bâtiment et de l’immobilier. Les capteurs et drones vont dans les prochaines années offrir de nouvelles possibilités en matière de gestion du bâti et de commercialisation. Petit point sur ces innovations qui vont placer l’intelligence artificielle au cœur des métiers de l’immobilier.

De quoi parle-t-on ?

La technologie offre aujourd’hui la disponibilité et la miniaturisation de capteurs capables de recueillir et de transmettre des données précises et en grand nombre. Des drones, des petits engins volants télécommandés, sont suffisamment fiables et abordables pour être utilisés par des entreprises spécialisées pour – par exemple – effectuer des prises de vue aériennes d’un bâtiment ou d’un point précis de ce dernier à des fins d’expertise ou de commercialisation. Ces outils alliés à la capacité de réceptionner en temps réel et de traiter rapidement un grand nombre de données font entrer le bâtiment dans l’ère du « smart building ». Une évolution qui ne saura pas sans conséquences pour les professionnels de l’immobilier.

Le « smart building »
Les NTIC (nouvelles technologies de l’information et de la communication) permettent aujourd’hui de rendre le bâtiment intelligent. Ce dernier peut désormais transmettre en temps réel des données relatives à son état, à sa consommation énergétique et à son environnement.

Des outils d’appréciation de l’état du patrimoine bâti

En matière de gestion du bâti existant, les professionnels disposent désormais d’outils particulièrement intéressants pour apprécier l’état de la structure et sa performance énergétique. Le drone offre un visuel sur des endroits inaccessibles, dangereux ou sur de vastes surfaces. Concrètement, le drone va par exemple permettre d’apprécier très facilement l’état d’un toit ou de détecter, mesurer et suivre l’évolution d’une fissure. Des capteurs spécifiques vont détecter des ponts thermiques à corriger dans le cadre d’une rénovation énergétique. L’installation de capteurs météo sur le toit d’un immeuble reliés à une application Smartphone peut quant à elle permettre aux occupants de mieux gérer leur chauffage et donc leur consommation énergétique.

Ces moyens diligentés par le syndic de copropriété vont dans les années à venir permettre d’offrir aux copropriétaires un bilan précis de leur immeuble. Les experts immobiliers pourront offrir un rapport plus précis et les diagnostiqueurs un bilan exhaustif (notamment dans le cadre du diagnostic technique global qui s’impose désormais aux copropriétés tous les 10 ans).

Des outils d’amélioration du parc existant

Le parc ancien va grâce à ces nouvelles technologies pouvoir être plus précisément amélioré et mieux rénové. Il est par exemple dès aujourd’hui possible de mener un audit thermique extrêmement précis grâce à l’installation de capteurs et de procéder à une rénovation thermique parfaitement ciblée. Il en résultera une montée en gamme intéressante pour tous les acteurs de la transaction comme de la location.

Des outils de valorisation

Vues aériennes à 360° grâce aux drones, vues 3D ou bilans thermiques précis via des capteurs, l’agent immobilier est en mesure aujourd’hui de disposer des moyens de valoriser encore plus un bien à la vente. Des sociétés spécialisées proposent déjà leurs services pour offrir aux agences des vues aériennes des biens appartenant au segment supérieur de l’offre immobilière ou des prises 3D permettant l’organisation de visites virtuelles très réalistes. Drones et capteurs constitueront demain l’outil de terrain qui permettra aux agences de faire la différence sur le Web en termes de commercialisation. Les clients ayant opté pour un programme neuf pourront suivre régulièrement l’évolution de leur chantier grâce à de superbes prises de vue aériennes. Que l’on ne s’y trompe pas : ces outils pour le moment confidentiels vont rapidement se démocratiser compte tenu de la facilité toujours plus grande de leur mise en œuvre.

Drones et capteurs vont progressivement s’imposer dans l’univers du bâtiment et de l’immobilier. Pour les professionnels de l’immobilier (gestionnaires, conseillers en transactions ou diagnostiqueurs), ils constituent des outils très performants pour améliorer leur travail et donc se démarquer de leurs concurrents. Une technologie à ne pas perdre de vue !

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction