Les 6 grands principes pour bénéficier du Pinel dans l’ancien

Le dispositif Pinel s’applique aussi aux logements anciens à rénover de fond en comble. Ce qu’il faut savoir pour encourager vos clients à profiter de ce dispositif permettant de défiscaliser leur investissement immobilier.

Le Pinel Ancien, des crédits d’impôts identiques à ceux du Pinel Neuf…

La loi Pinel prévoit un crédit d’impôt équivalant à une certaine part de l’investissement consenti dans la construction ou la rénovation d’un logement.

Les quatre principales conditions permettant l’éligibilité à la loi Pinel sont les suivantes :

En fonction de la durée des locations, la défiscalisation atteint entre 12 et 21 % de l’investissement : 12 % pour une location de 6 ans, 18 % pour un bail de 9 ans et 21 % pour 12 ans de location.

… dans la limite d’un plafond de 300 000 euros travaux compris

Dans le cas de l’immobilier ancien, l’investissement prend en compte toutes les dépenses couvrant les travaux de rénovation ou d’amélioration, plus le prix d’acquisition du bien. L’assiette sur laquelle est établi le crédit d’impôt ne peut pas être supérieure à 300 000 €. Si l’investissement est supérieur, la part de défiscalisation n’est calculée que pour ce montant maximal.

Un dispositif réservé aux clients qui rendent un logement décent ou en changent la destination…

Il existe deux façons de rendre un bien immobilier ancien éligible à la loi Pinel.

… et qui se plient à deux contraintes

Bon à savoir : La loi Pinel donne la possibilité de louer son bien à un proche tout en bénéficiant des défiscalisations. Il suffit que ce proche ne fasse pas partie du foyer fiscal du propriétaire.

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction