Comment la réalité virtuelle transforme l’immobilier d’aujourd’hui ?

Agent immobilier, vous avez aimé le virage numérique ? Vous allez adorer celui de la réalité virtuelle, et la manière dont elle risque de bouleverser votre métier. Petite présentation de cette nouvelle technologie et de ses possibles applications à l’immobilier.

De quoi parle-t-on ?

La réalité virtuelle permet d’immerger son utilisateur soit dans un monde artificiel créé numériquement, soit dans un environnement existant numérisé. Cette technologie peut dans ses applications ludiques être utilisée pour plonger le joueur dans un univers onirique ou accorder à un visiteur le loisir de découvrir à distance un lieu réel dès lors qu’il a été numérisé au préalable. L’évolution de la réalité virtuelle porte aujourd’hui un nom : la réalité augmentée. Cette dernière offre la possibilité de modifier virtuellement la réalité en y projetant des objets ou en y changeant quelques détails. Ce procédé s’appuie sur de puissants moyens de numérisation, des logiciels de reconstitution, un système d’immersion et généralement un casque.

Un nouvel outil pour les agents immobiliers

Vous aurez immédiatement compris que la réalité virtuelle offre à vos acquéreurs la possibilité de visiter vos biens à la vente à distance. Mise en place au sein de votre agence, la réalité augmentée vous permet de proposer à vos clients une expérience unique : après avoir effectué très classiquement sa découverte des biens correspondants à ses critères, l’acquéreur va pouvoir visiter virtuellement ceux-ci sans quitter vos locaux ! Des pré-visites qui aideront à affiner la sélection et à réserver la visite physique qu’aux seuls biens qui auront séduit numériquement. Un gain de temps pour l’acquéreur, pour l’agent immobilier et pour le vendeur !

Les agences qui travaillent à l’international ou dans le segment du très haut de gamme verront rapidement dans la réalité virtuelle une alliée irremplaçable. Imaginez : tranquillement installé dans un fauteuil, le casque sur la tête, votre client va pouvoir découvrir depuis votre agence du 8e arrondissement sa future maison de vacances sur la Costa Brava ou son appartement à Nice !

Time is money !

En permettant d’éliminer certains biens visités virtuellement, la réalité virtuelle vous donne l’occasion de maximiser les chances de coup de cœur lorsque vous sortez réellement vos clients. Vous gagnez du temps pour traiter vos contacts plus rapidement. Un argument de poids dans une profession où chaque minute compte.

Dans le cadre d’une vente en état futur d’achèvement (VEFA), l’agent immobilier va pouvoir faire visiter le bien dans sa plénitude, c’est-à-dire fini. Le client va pouvoir déambuler à sa guise dans un intérieur qui n’existe qu’à l’état de plans papier et le découvrir dans ses moindres détails ! Une visite qui va contribuer à rassurer le visiteur virtuel et faciliter l’acte d’achat.

La réalité augmentée peut accompagner les acquéreurs qui ciblent précisément un bien, en leur donnant à visionner d’éventuelles modifications comme l’abattage d’une cloison par exemple ou le rafraichissement des murs. Ils pourront même projeter au sein de cet intérieur numérisé leurs propres meubles pour vérifier sa capacité à les recevoir, et tester les différentes solutions d’aménagement.

Comment sauter le pas ?

Pour passer à la réalité virtuelle aujourd’hui, il vous faut un local dédié pour assurer la tranquillité de vos voyageurs numériques, un ordinateur équipé de l’application nécessaire, et un ou plusieurs casques. Ces équipements ne serviraient à rien si en amont vous n’aviez pas numérisé les biens concernés. Aujourd’hui plusieurs sociétés se sont lancées sur ce marché prometteur comme Matterport, une société indonésienne, désormais leader de la réalité virtuelle appliquée à l’immobilier. Sa caméra tarifée 3600 $ permet les prises de vue 3D qui sont ensuite stockées sur le Cloud de la société, moyennant un abonnement de 49 à 149 $ selon l’espace souhaité. De nombreuses agences immobilières de par le monde ont déjà franchi le pas grâce à Matterport. D’autres entreprises arrivent néanmoins sur le marché pour offrir leurs propres solutions adaptées à l’immobilier : c’est le cas de Transported, Smart VR ou Start VR !

Considérer la réalité virtuelle appliquée à l’immobilier comme un gadget, c’est un peu faire la même erreur que ceux qui en 1995 n’ont pas parié sur le Net ! Qu’on le veuille ou non, la réalité virtuelle va s’inviter progressivement dans toutes les agences immobilières sous la pression d’une clientèle de plus en plus habituée au service numérique. À vous de voir quand vous jugerez bon de prendre le train en route !

 

Réalité virtuelle et augmentée : quel impact pour l’agent immobilier ?

Visite à distance et en complète autonomie, visualisation immédiate d’un projet d’aménagement, aide à la vente sur plan… Malgré des débuts timides, la réalité virtuelle et la réalité augmentée dévoilent des potentialités fascinantes pour l’agent immobilier. Quelle différence entre les deux, et quelles grandes tendances aujourd’hui ?

Réalité augmentée et virtuelle : de quoi s’agit-il ?

Deux nouvelles technologies se diffusent actuellement dans le monde de l’immobilier : la réalité dite « virtuelle » et la réalité dite « augmentée ». Il est essentiel de bien saisir la nuance entre les deux.
Les expériences de réalité virtuelle (virtual reality, ou « VR ») consistent à transposer entièrement l’utilisateur dans un monde virtuel, qui n’existe pas ou a été recréé pour l’occasion. La réalité virtuelle nécessite le plus souvent l’utilisation d’un casque, doté d’un écran panoramique qui couvre l’ensemble du champ de vision. L’objectif ? Couper tout contact avec le monde extérieur, et favoriser un sentiment d’immersion aussi abouti que possible.

La réalité augmentée ou mixte est fondée sur un principe différent. Il s’agit, cette fois, d’incruster des éléments graphiques ou textuels sur l’environnement bien réel qui vous entoure. De nombreuses applications pour Smartphone utilisent par exemple la caméra de l’appareil et affichent l’image, à l’écran, avec des informations variées en surimpression, comme le fait par exemple le célèbre jeu Pokémon GO. La réalité augmentée peut aussi passer par l’utilisation de lunettes spéciales, comme les Google Glasses ou l’Hololens de Microsoft.

Réalité virtuelle : visiter un bien à distance ou vendu sur plan

La réalité virtuelle présente un intérêt évident pour les professionnels de l’immobilier, puisqu’elle permet à un acheteur potentiel de visiter les moindres recoins d’un logement sans même y mettre les pieds ! Une solution idéale pour les clients vivant loin de leur secteur de recherche, et qui peuvent se faire une première idée très précise des qualités et des défauts d’un bien depuis le confort de leur propre domicile. Au-delà, la VR apparaît aussi comme l’outil parfait pour faire découvrir des logements non encore construits et vendus sur plan : en se promenant à loisir dans les différentes pièces de son futur logement, le client est rassuré et visualise mieux le rendu final, ce qui peut l’encourager à signer le contrat de réservation.

Notez que la réalité virtuelle peut se passer d’un casque ou de tout autre équipement coûteux, encore peu répandus dans les foyers. Une visite virtuelle sur une tablette ou un ordinateur de bureau, accessible directement depuis la petite annonce, sera certes moins immersive mais touchera une clientèle bien plus vaste. Différentes sociétés comme Matterport ou Rhinov – cette dernière étant plutôt orientée vers le home staging virtuel – se sont spécialisées dans la VR immobilière, avec ou sans casque.

Créer une visite virtuelle, combien ça coûte ?

Rhinov propose la création d’un environnement 3D à partir d’une photo à partir de 59 € hors taxes par photo, avec la possibilité d’un « avant/après » pour intégrer un projet d’aménagement.

Vous souhaitez proposer la VR pour tous vos biens ? L’achat d’une caméra Matterport Pro 3D vous rendra autonome, et vous permettra de recréer un logement avec une   qualité d’image bluffante. Comptez autour de 3 000 € tout de même !

Réalité augmentée : idéale pour mieux se projeter ou s’informer

Les agents immobiliers savent à quel point il est difficile de valoriser un logement à haut potentiel mais nécessitant de gros travaux. Les acheteurs peuvent en effet avoir du mal, selon l’expression consacrée, à « se projeter » pour imaginer le logement de leurs rêves à la fin du chantier. Les applications mobiles de réalité augmentée arrivent donc à point nommé pour épauler le professionnel !
Grâce à des produits innovants développés par des sociétés émergentes comme V3D Immo, il est désormais possible de visiter le logement tout en observant, à l’écran, la différence entre l’état actuel et l’état final après travaux.
Certains promoteurs outre-Atlantique sont même déjà allés plus loin et ont permis à de futurs acquéreurs de visualiser un bâtiment non encore sorti de terre avec des lunettes HoloLens, en se baladant tranquillement dans le quartier !
L’autre aspect très intéressant de la réalité augmentée, du point de vue des agents immobiliers, est d’ordre promotionnel. De nouvelles applis permettent désormais d’envoyer une alerte lorsque l’utilisateur passe à proximité d’un logement à vendre : il lui suffit ensuite de pointer le Smartphone dans sa direction pour obtenir de nombreuses informations relatives au prix, aux caractéristiques du logement et à l’agence devant être contactée.

Encore balbutiante, la réalité virtuelle et augmentée devrait bientôt devenir un phénomène incontournable dans le monde de l’immobilier. Ces nouveaux outils amélioreront la visibilité de l’agence, et allègeront votre tâche en rendant les clients plus autonomes !

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction