3 conseils pour optimiser le référencement de vos programmes neufs

Comment offrir une meilleure visibilité à vos produits dans la vaste jungle du web ? Le défi est d’autant plus complexe que le marché de l’immobilier neuf est hautement concurrentiel.

La bataille de l’immobilier neuf se joue désormais plus que jamais sur Internet. Mais le prix des AdWords immobiliers les plus convoités peut rapidement exploser. Pour tirer leur épingle du jeu, les promoteurs doivent donc trouver le bon équilibre entre SEA et SEO. Autrement dit, vous pouvez aussi contribuer à améliorer le référencement naturel de vos programmes, sans mettre la main à la poche, à condition de respecter quelques règles simples.

1. Soignez la structure et le contenu de vos fiches

Saviez-vous que Google a tendance à dévaloriser les contenus dupliqués dans ses résultats de recherche ? Evitez donc, dans la mesure du possible, de reprendre mot pour mot le contenu de vos programmes sur plusieurs supports. Rédigez un texte unique pour les fiches hébergées sur votre site web et un autre pour votre annonce SeLogerNeuf. Travaillez sur une identité verbale dédiée – en respectant la hiérarchie des informations, des plus importantes aux plus anecdotiques. Un texte idéal en termes de SEO tourne autour de 1500 signes : n’hésitez donc pas à être volubile et à multiplier les adjectifs descriptifs et différenciants qui peuvent aider les acquéreurs à se projeter. Intégrez bien sûr les mots clés liés aux dispositifs de défiscalisation (sans pour autant les répéter artificiellement) et soignez l’orthographe et la syntaxe.

2. Gare aux balises !

Les méta-balises « Title » et « Description » sont cruciales en matière de référencement naturel. Veillez donc à y apporter un soin particulier en les personnalisant non seulement pour la homepage de votre site, évidemment, mais aussi pour chacune de vos fiches programme. Dans le code HTML, la balise « title » correspond au titre de votre page web : elle doit idéalement décrire son contenu de manière factuelle en 60 à 70 caractères environ. Quant à la balise « description », elle contient idéalement autour de 250 caractères environ. L’objectif est double : inviter au clic et envoyer des signaux à Google pour le référencement.

Appartements neufs en centre-ville Le Mans – Jardin des Plantes
Situé à deux pas des commerces et transports de l’hyper centre, achetez votre logement neuf avec garage et terrasse. Vue imprenable sur le Jardin, proximité des crèches et des écoles. Découvrez nos offres exceptionnelles pour le lancement. T3 et T4 à saisir.

3. Intégrez des données locales de qualité

Depuis quelques années, l’algorithme Google propose aux internautes des résultats géolocalisés par défaut – même s’ils n’ont pas précisé un lieu précis dans leur requête. Autrement dit, un acquéreur qui saisit « je veux acheter un studio neuf » dans son moteur de recherche va logiquement se voir proposer des liens vers des programmes ou annonces à proximité de là où il se trouve. Pensez donc à intégrer systématiquement du contenu local sur votre site, sur vos fiches – ou mieux : sur les deux avec un maillage de liens internes. Cela vous permettra ainsi d’augmenter votre légitimité sur les requêtes locales – et donc de sortir du lot.

Description du quartier, statistiques démographiques, chiffres clés sur le nombre d’écoles ou de boulangeries alentours – centres d’intérêts locaux : ces informations sont non seulement « Google-friendly », mais seront aussi très appréciées par vos prospects.

Infographie : 6 conseils pour optimiser le référencement de vos annonces immobilières sur Google

Infographie SeRetrouver : 6 conseils pour optimiser le référencement de vos annonces immobilières

Ignorer les grandes règles du référencement naturel pour ses annonces revient tout simplement à se couper d’une partie de ses prospects en recherche immobilière. Le SEO (Search Engine Optimization) est une science complexe, dont les bonnes pratiques ne cessent d’évoluer. Quelques astuces simples pour tirer son épingle du jeu… et viser le haut du tableau. 

1. Hiérarchisez le contenu

Le titre de votre annonce est le premier critère qui sera passé au crible par Google. Veillez à y faire figurer toutes les informations clés pour l’acquéreur : le type de transaction, le type de bien, l’emplacement – ville et quartier -, le nombre de pièces et la surface. Souvent, ces éléments sont automatiquement générés depuis votre logiciel immobilier : assurez-vous donc de remplir correctement tous les champs requis.

Rédigez ensuite le texte de l’annonce en gardant en tête que les éléments essentiels doivent toujours apparaître en premier : l’étage, le type de construction, la présence d’un ascenseur, d’un parking ou d’une terrasse par exemple… avant de laisser place aux détails plus secondaires.

2. Ne parlez pas en « mots-clés » : anticipez les formulations de recherche

Google a constaté que ses utilisateurs avaient tendance à exprimer leurs requêtes sous forme de phrases en contexte – et pas forcément d’une suite de mots-clés déconnectés les uns des autres. Par exemple : « Je veux acheter un studio près de la place Kléber à Strasbourg » ; et pas « Achat Studio centre Strasbourg

Même si l’identification de mots clés pertinents reste la base du travail de référencement d’une annonce, il est important que votre texte soit rédigé de manière naturelle, pour coller au mieux aux pratiques de recherche (et satisfaire le tout puissant algorithme de Google !).

3. Évitez à tout prix les redondances et les abréviations

Contrairement aux idées reçues, inutile de répéter un même mot-clé dans votre annonce : si vous abusez, elle risquerait même d’être pénalisée en termes de référencement. A noter par ailleurs que Google ne comprend pas le langage télégraphique de certains agents immobiliers.

Évitez donc les phrases du type : « Apt 4p. au 5e ét. ss asc. ds imm pdt, 2 ch, cuis US, sdb et WC sép. ». Votre annonce sera beaucoup plus efficace si elle est rédigée en bon français.

4. Soyez loquace : décrivez le bien de manière enthousiaste et exhaustive

Plus votre annonce sera précise, riche en contenu et agréable à lire pour l’internaute, plus elle aura de chance d’être valorisée par le moteur de recherche. Autrement dit, se contenter du strict minimum ne suffit plus.

Pour enrichir votre texte, ajoutez systématiquement des adjectifs pour qualifier la vue, la cheminée ou les moulures. N’hésitez pas à apporter des informations complémentaires appréciées des acquéreurs, comme la distance qui sépare le bien de l’arrêt de bus, de la boulangerie ou de l’école la plus proche, par exemple.

Sachez enfin que renseigner l’adresse exacte de vos biens sur votre logiciel immobilier est un atout supplémentaire pour booster significativement le référencement de vos annonces.

A noter : Une fois vendu, un bien a toujours une grande valeur car, en publiant sur la toile les biens que vous avez vendu (ainsi que leur prix), ceux-ci seront gage de performance aux yeux de potentiels clients.

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction