Google : 3 clés pour un référencement optimal

Avec près de 93 % des parts du marché des moteurs de recherche, Google est incontournable pour qui veut communiquer et vendre via Internet. La quasi-dépendance des agences immobilières vis-à-vis de la star d’Internet le prouve. En tant que professionnel de l’immobilier, vous avez donc tout intérêt à maitriser les rouages de Google pour vous assurer un positionnement optimal dans les résultats de recherches. Voici quelques conseils et astuces pour faire de Google un de vos meilleurs atouts.

Indispensable pour les agents immobiliers et leurs clients.

Parce qu’il offre des facilités extraordinaires, la quasi-totalité des acquéreurs débutent leur recherche immobilière sur Internet. Dès 2013, Olivier Madelenat, directeur du marché finance de Google, estimait que l’immobilier ferait toujours partie des recherches les plus populaires chez les internautes, et il avait raison. L’immobilier est au top des recherches effectuées en France. Selon l’institut Médiamétrie, 1,6 million de Français consultent un site immobilier chaque jour et bien évidemment ils y accèdent par… Google ! Si comme 99 % des agents immobiliers vous possédez un site Internet, vous avez plus qu’intérêt à vous soucier du traitement que Google réserve à ce celui-ci. N’espérez pas grand-chose si votre site n’apparait qu’en deuxième page des résultats de recherche. L’observation des mots-clés utilisés montre que Google sert la plupart du temps de passerelle vers des labels à forte notoriété. La plupart des acquéreurs ont en effet tendance à taper dans la barre de recherche directement le nom d’une grande enseigne immobilière qu’ils connaissent. Deux solutions s’offrent à vous : soit vous vous êtes fait un nom par vous-même, soit il va falloir faire en sorte d’apparaitre dans les toutes premières suggestions de Google.

À noter :

9 clics sur 10 se font sur la première page de recherche ! Une statistique à garder à l’esprit au moment d’optimiser votre référencement.

Google reste au cœur du Web

On le sait, la toile évolue très vite. Ces dernières années ont été marquées par l’arrivée et la généralisation de nouveaux outils de connexion (smartphones et tablettes) et l’explosion des réseaux sociaux. Certains ont cru y voir la fin annoncée de Google. Que nenni ! Google, c’est aujourd’hui 2 millions de recherches à la minute partout dans le monde. Le géant de Menlo Park a encore de beaux jours devant lui, et en tant qu’agent immobilier, vous allez devoir lui faire les yeux doux, car c’est lui qui vous met en contact avec la société et vous fait connaitre !

Comment dompter Google ?

En premier lieu, adoptez une démarche SEO (Search Engine Optimization) pour permettre à votre site d’augmenter son trafic en améliorant son positionnement sur les pages résultats. Commencez par lister les mots-clés adaptés à votre cas en utilisant l’outil gratuit Google Adwords. Cette petite merveille va vous permettre de définir quels sont les mots-clés les plus tapés dans votre domaine. Pensez à associer à ces mots-clés leurs synonymes. Les internautes en recherche dans un domaine particulier ont tendance à taper plusieurs expressions différentes se rapportant à la même chose. Typiquement un acquéreur pourra taper tout autant « achat maison Nice » que « vente maison Nice ». Des logiciels comme semRusch vous habilitent à générer des mots-clés utilisés par vos concurrents directs. Ces outils sont efficaces pour optimiser vos titres de pages et rédiger des méta-descriptions percutantes. Votre contenu doit être riche et unique. Vous pourrez ensuite suivre grâce à Google Analytics l’évolution de votre site. Si vous avez besoin d’aide, vous pouvez bien sûr confier l’amélioration de votre référencement Google à une des nombreuses sociétés de communication spécialisée dans le SEO. Un petit investissement pour un effet boost sur votre chiffre d’affaires !

Toutes les agences immobilières sont sur le Web et la transaction d’un bien y débute dans quasiment tous les cas. Les agents immobiliers doivent donc considérer la toile comme prioritaire dans leurs efforts marketing. Google qui s’est imposé comme le patron du secteur reste la porte principale et quasi universelle d’accès au Web. Donc ne négligez pas celui-ci dans votre référencement, la survie de votre enseigne en dépend !

Quelles actualités publier sur le site Internet de mon agence ?

Vitrine virtuelle de votre agence, votre site Internet ne peut se résumer à une présentation, aussi bonne soit-elle, de vos biens à la vente ou à la location. Votre portail doit susciter la confiance et donc témoigner de votre expertise. L’actualité immobilière est un excellent moyen de démontrer votre professionnalisme. Vous informez, vous commentez et vous conseillez. En deux mots, vous rendez un service d’expert.

Pourquoi l’actualité ?

Parce qu’en matière d’immobilier, elle est riche et importante. Le législateur français s’est depuis plusieurs décennies pris de passion pour la question immobilière. Il ne se passe pas un trimestre sans que les lois et règlements applicables à la vente ou à la location n’évoluent. Invention de nouveaux diagnostics, nouvelles obligations pour les propriétaires ou pour les syndics, modification des droits de mutations, changement de la fiscalité foncière, création ou disparition de dispositifs incitatifs à l’investissement… Le secteur immobilier vit dans un environnement changeant. Si les professionnels de l’immobilier ont appris à naviguer dans ces eaux particulièrement capricieuses, les Français sont, eux, un peu perdus. Entretenir un fil d’actualité sur votre site Internet, c’est les faire profiter de votre expertise.

Quelles actualités ?

Une question à décliner au pluriel tant le domaine est vaste. Le secteur de l’immobilier est en effet intrinsèquement très divers. La transaction, la gestion et la location sont déjà très différentes mais aussi liées au foncier, à la construction, à la rénovation, à l’environnement et à la transition énergétique. L’éventail des actualités est donc fort large et il ne se passera pas une semaine sans qu’une information locale ou nationale ne vaille la peine d’être publiée et commentée sur votre fil d’actualité. Quelques exemples…

  1. Les décrets d’application

Lorsque le Parlement adopte une loi, il appartient au gouvernement de signer plus ou moins rapidement les décrets d’application des nombreux articles qui la composent. Très controversée, la loi ALUR (pour l’accès au logement et un urbanisme rénové) est un texte fleuve de 177 articles complexes traitant des rapports locatifs, de la copropriété et des intermédiaires de l’immobilier et de l’urbanisme. Entrée en vigueur le 27 mars 2014 après 9 mois de discussions, cette loi attend toujours certains de ses décrets d’application. Leur arrivée régulière est une source d’actualité intéressante faisant office de piqûre de rappel quant aux obligations nouvelles des uns et des autres.

  1. Les dispositifs de défiscalisation

Depuis les années 1950, la France est friande en dispositifs de défiscalisation immobilière. Il s’agit d’attirer l’épargne nationale vers le segment de l’immobilier déficitaire du moment. C’est notamment toujours le cas pour les habitations à loyer modéré de qualité qui bénéficient actuellement du dispositif Pinel ou des résidences de service avec la loi Censi-Bouvard. Des spécifications du code des impôts qui changent immanquablement à chaque remplacement du ministre du Logement. Même constat pour les aides liées à la transition énergétique. Une source d’info importante pour l’investissement dans le neuf.

Un exemple de changement

Le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) devrait se muer dans les prochains mois en aide immédiatement perceptible pour le propriétaire. Un désir d’Emmanuel Macron !

  1. Le baromètre de l’immobilier

Le marché de l’immobilier est changeant. Étroitement lié au climat économique et aux taux d’emprunt, il mérite un suivi régulier qui intéresse les vendeurs comme les acquéreurs. Le suivi de l’évolution des prix au plan national mais surtout local est particulièrement surveillé par les professionnels comme tous ceux qui ont un projet à court ou moyen terme.

  1. Les règles locales d’urbanisme

L’urbanisme est en partie du ressort de la commune. L’évolution des règles de construction dans une zone est régulière et peut, lors d’un passage du POS au PLU, être considérable. Vous tenir informé de ces changements et en rendre compte sur votre site Internet va peut-être déclencher chez un ou plusieurs propriétaires fonciers un projet de lotissage – des clients vendeurs en perspective.
En publiant les actus de l’immobilier sur votre site vous développez une relation nouvelle avec les internautes de votre secteur. Vous devenez la référence Internet de l’immobilier dans ce dernier et votre notoriété se développe. À chaque publication, vous semez aujourd’hui pour votre chiffre d’affaires de demain.

Choisissez votre activité :

Immobilier
Ancien
Immobilier
Luxe
Immobilier
Entreprise
Immobilier
Neuf
Immobilier
Construction